Primeurs, la toute première fois / Château-Figeac / Saint Emilion

07/04/2017

©Twin       

       

Les primeurs fleurissent comme autant de pâquerettes au printemps. Le Bordelais ouvre ses châteaux aux spécialistes et acheteurs de vin du monde entier. Les routes étroites serpentant entre les vignes voient une nette augmentation de grosses berlines. Et l’Anglais semble à nouveau la première langue d’Aquitaine.

 

Pour ma première fois, la scène se passe au Château de Figeac, Premier Grand Cru Classé de Saint-Émilion. La famille Manoncourt, propriétaire du domaine depuis plus de 120 ans, n’en est pas à ses premiers primeurs et pourtant la présentation du millésime 2016 est une première. Chaque millésime est unique et le 2016 s’annonce exceptionnel. 90% d’hommes en costume-cravate impeccable pour 10 % de femmes en tenues plus originales. Tous sont là pour déguster, évaluer le nouveau millésime. Les châteaux font le plus gros de leur chiffre d’affaire de l’année en quelques jours, voire quelques heures.

 

J’observe les gestes des professionnels. Goûter, noter, goûter encore. La salle de dégustation est une bulle éphémère présentant des mois voire des années de travail, des heures d’incertitudes, de questionnements et de décisions concentrés dans les 75 centilitres d’une bouteille. La partie qui se joue est essentielle pour continuer de produire le meilleur vin. Atmosphère concentrée.   
 

 

36 % de Merlot, 26 % Cabernet franc, 38 % Cabernet Sauvignon. Trois cépages, signature du Bordelais. Robe d’un rouge profond de cerise noire et reflets magenta. Nez fin sur fruits noirs. Notes de fruits des bois. Parfums d’épices, bois de cèdre évoluant en touches florales. Finesse. Maîtrise. Elégance. Bouche fraîche et structurée. Palais riche en tannins nobles et enveloppants avec une note graphite, expression des croupes de graves de Figeac. Précis et Equilibré. Complexe et intense.

 

Une gorgée de vin résume un monde de passion. Figeac, le nom du lieu remonte au deuxième siècle. Le temps est un atout dans le vin et l’annonce de la construction d’un nouveau chai pour la vendange 2019, la preuve d’un dynamisme ambitieux. Le temps, le terroir, le savoir, en partition, le millésime 2016 du Château-Figeac est une magistrale interprétation. L’adage dit que les premières fois sont toujours les meilleures. Mes sens ont enregistré ce millésime 2016. Je croiserai peut-être sa route dans quelques années pour vivre une nouvelle première fois. Avec les grands vins, le temps joue comme un élixir de jouvence. Ce Premier Grand Cru Classé sera encore plus grand et je redeviendrai jeune.

 

 @Serge Bois Prévost        

 

Château de Figeac - 33330 Saint-Émilion

Tel : 05 57 24 72 26

http://www.chateau-figeac.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Restaurant Sevin / Corinne et Guilhem Sevin / Avignon (84)

La Bonne Étape / Jany Gleize / Château-Arnoux-Saint-Auban (04)

La Font des Pères / Le Beausset (Var)

Cognacktail de saison avec Sterling Hudson / Octopus / Puteaux (92)

Huiles & Mets, un accord à explorer / Les Callis / Gordes (Vaucluse)

Accord pour un hommage / Béatrice Bernard / Le Cellier du Palais (Savoie)

L'Odylée en 4 accords / Violès (Vaucluse)

Armani Ristorante* / Massimo Tringali (Paris 6)

Double transmission pour un accord / Drappier & Lallement (Champagne)

Vente des vins des Hospices de Nuits-Saint-Georges - 59ème ! (Bourgogne)

1/5
Please reload