Destination été 3/4 Château Haut-Bailly & Château Le Pape / Bordelais

29/09/2016

Les arrières saisons étant de plus en plus belles, Septième Goût décide de prolonger l'été en vous proposant quelques lieux avec table pour vous échapper et partir à sa recherche.

 

 

Les Discrètes Maîtresses de Mister Wilmers

 

En septembre 2014, lors de la verticale des quinze deniers millésimes (1998-2012) du Château Haut-Bailly au Laurent (lire ici), Robert G. Wilmers avait rapporté que sa femme, Elisabeth, disait de ses châteaux qu’elles étaient ses maîtresses tant elles lui revenaient cher. Pour célébrer l’ouverture de la maison d’hôte au Château Le Pape, il y a tout juste un an, une visite aux deux belles s’imposait.

 

Le ciel déjà changeant, le soleil joue avec les nuages sur la façade du Château le Pape. Soudain, la pierre calcaire de Bordeaux s’illumine, révélant le charme de cette chartreuse du XVIIIème siècle dont la tour droite a été entièrement créée, par soucis de symétrie, sur le modèle de la gauche, lui donnant ainsi une touche classique. Encadrée par les cèdres du Liban centenaires du parc, la bâtisse, qui a nécessité plus de trois ans de restauration (par l’Agence de l’Arsenal à Bordeaux qui avait déjà mené la restauration des chais et de la demeure du Château Haut- Bailly entre 2000 et 2004), est au cœur de ce vignoble de 9 hectares classé en Pessac-Léognan et vinifié, à 900 mètres de là, chez sa grand sœur, le Château Haut-Bally, cru classé de Graves.

 

Nous pourrions vous parler du réaménagement du parc aux cent espèces différentes, réalisé par le paysagiste Camille Muller, pour redonner à ce « jardin » son lustre d’antan (la piscine à débordement en plus) ou des cinq grandes chambres (dont une suite de 70m2), aménagées et meublées avec raffinement par le décorateur Patrice Terrin, mais tout ce luxe resterait sans âme si l’accueil discret, mais prévenant (digne des meilleures conciergeries, la proximité en plus), que vous réserve l’intendant, Hervé Audibert, ne vous faisait sentir immédiatement chez vous depuis votre arrivée jusqu’à votre départ, après un somptueux petit déjeuner.

 

 

Et l'on retrouve cette même simplicité à la table privée du Château Haut-Bally où Jean-Charles Poinsot succède, en novembre 2012, à Tanguy Laviale, parti dans de nouvelles aventures avec Garopapilles à Bordeaux. Si elle est ouverte uniquement sur réservation (minimum pour 4 personnes), c’est une cuisine de marché haut de gamme, comme le chef la définit lui-même, que l’on y trouve une fois attablé.

 

De bons produits, cuisinés juste ce qu’il faut pour mettre les vins du château en valeur. Un carré de veau aux morilles et son jus corsé pour tenir tête au puissant Château Haut-Bailly 2011 ou une Tête de moine et quelques fruits rouges préparés en dessert pour souligner l’élégance du 2007... Le vrai luxe réside peut-être dans le charme discret du Bordelais ?

 

 

Le moment de le vérifier est arrivé car cet automne, le Château Le Pape vous invite justement à faire un « break » au cœur des vignes le temps d’un week-end. D'autant plus que le Château Haut-Bailly venant de recevoir le label Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV), cercle très fermé auquel appartient déjà Hermès, Chaumet ou Bollinger, ouvrira ses ses portes les 14 et 15 octobre pour les « Journées des savoir-faire d’excellence » organisées par l’Institut Supérieur des Métiers (ISM).

 

 

 

 

Maison d'hôte du Château Le Pape

(Fermée de la Noël au 1er mars)

Réservation jusqu’au 15 octobre pour un séjour entre le 18 octobre et le 10 décembre 2016. Tarif : 220€ / chambre pour 2 jours et 1 nuit. Visite dégustation au Château Haut-Bailly. Service inclus : petit-déjeuner, prêt de vélo, wifi, vinothèque...

Demande de réservation sur le site internet www.chateaulepape.com, par email à reservation@chateaulepape.com ou par téléphone au 05 56 64 75 11

 

La Table privée du Château Haut-Bailly

8 à15 personnes.

Tarif TTC / personne :  Déjeuner 150€ - Diner 180€

Pour les déjeuners d’affaire (en semaine uniquement), Haut-Bailly ouvre sa table dès 4 personnes dans la petite salle-a-manger du Château.

Tarif TTC / personne : 168€

 

 

Please reload

On the rail with Thello (Paris-Milano-Venezia) - 3 Days in Veneto

Cognac & Cuisine nikkei / Lucas Felzine - Uma / Paris 1

Les Cognacktails, des cocktails à manger / Les Passerelles (Paris 10)

Restaurant Koehler - Auberge du Cheval Blanc / Westhalten (Alsace)

Les Oliviers / Mauléon-Barousse (Hautes-Pyrénées)

Le Donjon / Domaine Saint Clair / Étretat (Normandie)

Le Central / Dijon (Bourgogne)

Vueling* to Douro / #visitportoandthenorth / Portugal

Château de Crémat & Le Magellan / Nice / Théoule-sur-mer

Vous avez dit Beaujonomie ?

1/5
Please reload