Issé, le premier Izakaya de Paris


Créé il y a une dizaine d’années par Toshiro Kuroda (Bizan), Issé fait peau neuve avec l’arrivée de Patrick Duval, (fondateur du magazine Wasabi et propriétaire du « Bar à sushi » à Paris ainsi que du « Yuzu » à Nice), pour proposer le premier Izakaya (littéralement « le lieu où l’on boit du saké ») de Paris.

« Bottle keep »

Aujourd’hui, on ne boit plus que du saké dans un Izakaya, mais également du whisky, japonais bien sûr, dont le Yamazaki single malt Sherry Cask 2013 consacré « World Whisky of the Year » par Jim Murray dans l’édition 2015 de son Whisky Bible.

Acheter une bouteille et venir la boire quand et avec qui on veut grâce à l’option « bottle keep », (une armoire où votre bouteille à votre nom attend sagement votre prochaine visite), dans une atmosphère typiquement nippone, c’est ce que propose le salon Ozu, situé au sous-sol.

« Mama-san »

Descendre les marches, accompagné de la « mama-san » (lors de l’inauguration, Yuko Nonaka et Kaoru Iida, respectivement ambassadrices des marques de whisky Suntory et de saké Dassaï, jouaient ce rôle), geisha des temps moderne, et se déchausser avant d’entrer dans l’espace tatami où vous glissez vos jambes dans l’espace prévu sous les tables basses, entouré de photos des films du réalisateur du Goût du saké, Yasujiro Ozu. Voilà pour le cadre qui vous replonge dans le Tokyo des années 30. Une fois installé et conseillé sur votre boisson, parmi la collection de 8 whiskies (de 109 à 299 € la bouteille ou à partir 10€ le verre) et 30 sakés (alcool de riz), dont le délicat Dassaï 23 (pour polissage du riz jusqu’à 23% du volume), ou de shochu (alcool de patate douce) à partir de 7€ le verre, il ne vous reste plus qu’à déguster votre verre avec des otsumami (tapas japonaises de 5 à 24€) sortant directement de la cuisine, qui jouxte le salon Ozu, où officie le chef Terutaka Izumi.

45 rue de Richelieu - 75001 Paris

Tel : 01 42 96 26 60

www.izakaya-isse.fr/

Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h 30 et de 19h à 22h30